Marché de Noël : les exposants de Colmar soumis à la sobriété énergétique

Publié Mis à jour
Marché de Noël : les exposants de Colmar soumis à la sobriété énergétique
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Arnold, A. Husser, V. Lavigne - France 2
France Télévisions

Les traditionnels marchés de Noël sont contraints de s’adapter en France pour économiser l’énergie, avec les factures qui grimpent et la nécessité de consommer moins. Il a fallu trouver des astuces, comme à Colmar, où le célèbre marché de Noël a débuté dans la matinée du jeudi 24 novembre.

Dans les rues de Colmar (Haut-Rhin), jeudi 24 novembre, impossible de se méprendre. Sur les façades, les fenêtres, partout des décorations. Noël et son marché ont pris possession de la ville, et signent le retour de la magie des fêtes et des touristes. Des touristes enthousiastes, et des exposants heureux que le marché de Noël ouvre enfin ses portes. Cette année, un petit changement risque de compliquer leurs journées. Il n’y aura pas de chauffage dans les chalets, question de sobriété énergétique et de respect d’un décret ministériel interdisant ces systèmes en extérieur.

Les illuminations sont déjà toutes passées aux LED

Alors les exposants se sont adaptés : grosses chaussures, vêtements chauds et système D. "Ça ne sera pas si problématique que ça, parce qu’on a l’habitude du froid", dit un exposant. Autre changement auquel devront s’adapter les commerçants : en semaine, le marché de Noël ouvrira ses portes une heure plus tard. Mais Colmar ne touchera pas à ses illuminations, déjà toutes passées aux LED. Une certitude en tout cas, économie d’énergie ou pas : cette année encore, le marché de Noël de Colmar devrait attirer et émerveiller des centaines de visiteurs.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.