Le gouvernement compte de nouveau réduire drastiquement le nombre de contrats aidés

"La réduction des contrats aidés se (poursuivra) sur un rythme similaire à celui de 2018", écrit le gouvernement.

La baisse des contrats aidés devrait se poursuivre en 2019.
La baisse des contrats aidés devrait se poursuivre en 2019. (MAXPPP)

Rebelote. Après avoir réduit la voilure en 2018, le gouvernement compte de nouveau baisser drastiquement le nombre de contrats aidés en 2019, selon le programme de stabilité que Paris doit envoyer à Bruxelles d'ici fin avril.

Le budget pour 2018 prescrivait 200 000 nouveaux contrats aidés, après 320 000 en 2017. En 2019, "la réduction des contrats aidés se (poursuivra) sur un rythme similaire à celui de 2018", écrit le gouvernement dans son programme de stabilité – un avant-budget présenté aux partenaires de la zone euro –, comme l'ont relevé Les Échos lundi 16 avril.

L'exécutif ne précise pas l'ampleur de la baisse. "Rien n'est décidé car le budget 2019 est en cours de discussion", rapporte le ministère du Travail. Mais le gouvernement anticipe déjà un impact sur l'emploi non marchand, dont les effectifs devraient reculer de "25 000 postes en moyenne annuelle" en 2019, comme en 2018.