Économie : la Banque centrale européenne plaide pour plus de taux variables

Publié
Économie : la Banque centrale européenne plaide pour plus de taux variables
Article rédigé par
A. Peyrout, J. Poissonnier, M. Cazaux, C. Hilary, B. Vidal - France 3
France Télévisions
Face à la hausse des taux de crédit et dans une situation économique difficile, la BCE pousse pour plus de prêts à taux variable. Une pratique peu répandue en France.

Et si chaque mois, le remboursement de son crédit immobilier variait avec l’inflation ? Cela s’appelle un taux variable, dont la pratique pourrait se développer en France. Une nouvelle qui ne ravit pas tous les acquéreurs. "Un taux variable aurait pu m’inquiéter et ça aurait peut-être même pu m’empêcher de concrétiser un projet", avoue Anaïs Nublat qui vient d’emprunter 450 000 euros pour la maison de ses rêves.

Une pratique risquée pour les clients

En France, les prêts à taux variable ne concernent que certains clients qui peinent à trouver un emprunt. Avec cette technique, les taux d’intérêt grimpent en même temps que l’inflation et diminuent avec elle. La Banque centrale européenne veut généraliser cette pratique, car quand l’économie va mal, les banques sont obligées de rogner sur leurs marges. Une pratique qui peut s’avérer risquée pour les clients les plus fragiles. Les professionnels français se veulent prudents et redoutent des scénarios comme en Espagne ou aux États-Unis où les impayés ont amené à la catastrophe économique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.