VIDEO. Sécurité routière : "On ne va pas augmenter le nombre de radars", assure la ministre des Transports

La ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne, était l'invitée des "4 Vérités" de France 2 mercredi 10 janvier.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elisabeth Borne espère, mercredi 10 janvier dans Les 4 Vérités, des résultats "au plus tôt" pour les nouvelles mesures de sécurité routière, faisant remarquer que "l'annonce de mesures fortes peut même avoir déjà des résultats".

"On ne va pas augmenter le nombre de radars, mais s'assurer qu'ils sont au bon endroit, annonce la ministre chargée des Transports. La mortalité sur les routes, c'est près de 3 500 morts par an, plus de 370 000 blessés", rappelle-t-elle.

"L'Etat a sa part de responsabilité" dans la série d'incidents à la SNCF

Selon la Cour des comptes, 50% des recettes des amendes ne contribuent pas à la lutte contre l'insécurité routière. "Il y a des débats compliqués sur ce qui contribue ou pas à la sécurité routière. En tout cas, les éventuels surplus de recettes seront affectés à l'accompagnement des personnes blessées", confirme la ministre, qui indique aussi qu'une "réflexion sur la façon de récompenser les conducteurs qui ont leurs douze points pendant deux ans" est lancée.

Elisabeth Borne a reçu lundi les dirigeants de la SNCF après la série d'incidents dans les transports ferroviaires qui "suscitent l'incompréhension et l'exaspération des Français". "Beaucoup sont liés à un retard dans l'entretien et la modernisation du réseau et l'Etat a sa part de responsabilité, concède-t-elle. C'est la priorité du gouvernement qui va dépenser 5,2 milliards d'euros."

Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, le 2 août 2017 à l\'Elysée.
Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, le 2 août 2017 à l'Elysée. (MAXPPP)