Strasbourg va attaquer l'Etat pour sa "défaillance" à mettre à l'abri les personnes à la rue

"Il y a carence", a estimé lundi Jeanne Barseghian, la maire écologiste de la ville alsacienne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans le camp de migrants, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 3 décembre 2022. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

La ville de Strasbourg va attaquer l'Etat en justice pour sa "défaillance" à mettre à l'abri les personnes à la rue, notamment les migrants, a annoncé la maire écologiste, Jeanne Barseghian, lundi 5 décembre.

"Nos moyens [municipaux] ne suffisent pas à répondre à cette grande détresse et à cette crise humanitaire. La mise à l'abri relève de l'Etat, il y a carence, donc j'ai décidé que la Ville de Strasbourg intenterait une action en responsabilité contre l'Etat, du fait de cette défaillance", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse, alors qu'un campement de migrants situé au centre de la capitale alsacienne est sur le point d'être évacué.

"Je vous rappelle quand même que l'une des premières promesses d'Emmanuel Macron en 2017, c'était qu'à la fin [de cette même année], il n'y aurait plus personne à la rue. Autant vous dire que cinq ans et demi plus tard, évidemment, cette promesse n'est absolument pas tenue", a poursuivi l'élue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.