Cévennes : la présence de pesticides dans une rivière prive un village d'eau potable

Publié Mis à jour
Cévennes : la présence de pesticides dans une rivière prive un village d'eau potable
France 3
Article rédigé par
France 3 Languedoc-Roussillon, P. Sauthier, A.Guiraud - France 3
France Télévisions

Les habitants de la commune de Chamborigaud, dans le Gard, n'ont plus d'eau potable depuis mercredi 25 mai, pour la deuxième fois en seulement deux mois. Le maire déplore le manque de transparence de l'ARS. 

À Chamborigaud (Gard), il est depuis mercredi 25 mai fortement déconseillé de se servir de l'eau du robinet. Elle est contaminée aux pesticides. Depuis que les habitants de la commune et des alentours ont appris la nouvelle, la Régie des eaux d'Alès (Gard) distribuent de l'eau en bouteille. Les 2 500 concernés regrettent le peu d'informations sur le sujet. "On se demande bien ce qui a pu se passer. Qui a fait quoi, ça vient d'où ces pesticides ? Ici, ce n'est pas une région agricole", commente une habitante. 

Un pesticide interdit depuis 2013 

C'est la rivière Luech qui alimente la communeen eau courante. L'Agence régionale de santé (ARS) y a découvert un pesticide, le fénuron, interdit depuis 2013. C'est la deuxième fois en deux mois qu'une telle pollution se produit. Le maire, Émile Corbier, estime que "l'ARS pêche par le manque de communication directe auprès des mairies". Contactée, l'ARS n'a pas donné suite aux demandes de France Télévisions. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.