Affaire Quatennens : le député dément les nouvelles accusations portées contre lui

Publié Mis à jour
Affaire Quatennens : le député dément les nouvelles accusations portées contre lui
Article rédigé par
M.Moreau, A.Bourse, A.Dupont, R.Laurentin - France 2
France Télévisions
L'épouse d'Adrien Quatennens a porté de nouvelles accusations de violences conjugales contre lui, mercredi 23 novembre. Le député de La France insoumise les déments fermement.

Dans un communiqué, La France insoumise (LFI) a expliqué qu'Adrien Quatennens ne siégera plus à l'Assemblée nationale avant la décision de la justice sur les accusations de violences conjugales portées contre lui par sa femme. Une décision prise après de nouvelles révélations : mercredi 23 novembre, son épouse Céline Quatennens a révélé que les faits sont bien plus graves qu'une gifle, alors reconnue jusqu'ici par le député du Nord.

La question du retour à l'Assemblée

Adrien Quatennens dément fermement ces nouvelles accusations, mais les voix s'élèvent dans les couloirs de l'Assemblée, jusque dans son propre groupe de la Nupes. "Je pense qu'Adrien Quatennens ne peut pas revenir à l'Assemblée", estime Sandrine Rousseau, députée EELV-Nupes de Paris. Adrien Quatennens est convoqué par la justice à Lille le 13 décembre prochain dans une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.