Politique : Emmanuel Macron face aux maires de France

Publié
Politique : Emmanuel Macron face aux maires de France
A l’occasion du Congrès des maires de France, le président de la République a pu rencontrer et répondre aux questions de nombreux édiles inquiets. L’augmentation du nombre d’agressions et l’inflation ont été des sujets très discutés.

Au traditionnel discours devant le Congrès des maires de France, Emmanuel Macron a préféré une longue déambulation. Pour certains maires, une stratégie d'évitement. Ce qui n'a pas empêché le chef de l'État de multiplier poignées de mains et selfies pendant près de quatre heures, et de tenter de répondre aux inquiétudes des maires, notamment face à l'augmentation des agressions auxquelles doivent faire face certains d'entre eux. "Parfois, la violence qu’il y a dans notre société, les maires la prennent au premier chef. (…) On a renforcé les moyens de police, on a une réponse pénale qui s’est renforcée. Mais ça passe maintenant par le fait d'être intraitable et d'éduquer", a déclaré le président de la République. 

Une dotation de 320 millions d'euros aux collectivités territoriales

Face à l'inflation des prix de l'énergie, de nombreux maires estiment qu'une simple rencontre ne suffit pas. Ils en attendent davantage de la part du chef de l'État. L'exécutif a annoncé il y a quelques jours une hausse de la dotation donnée par l'État aux collectivités territoriales pour 2023, à hauteur de 320 millions d'euros. Mais pour certains élus, le problème est ailleurs, la fonction de maire ne fait plus rêver. Mercredi soir, un millier d’édiles sont invités pour une réception au palais de l'Élysée. L’occasion pour Emmanuel Macron d'afficher de nouveau une relation plus apaisée avec les maires que par le passé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.