Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Extrême droite au pouvoir : "Le danger est majeur mais il n'y a pas de fatalité", nuance François Hollande

L'ex-chef de l'État s'est exprimé sur la montée des populismes en France à travers le monde sur France Inter. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande invité de France Inter mardi 2 avril.  (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ÉCRAN)

L'ancien président de la République François Hollande a nuancé ses propos sur l'hypothèse d'une accession de l'extrême droite au pouvoir en France, mardi 2 avril sur France Inter. Alors qu'il avait prédit qu'"un jour, l'extrême droite arrivera au pouvoir", il a déclaré que "le danger est majeur mais il n'y a pas de fatalité, c'est pour ça que je fais cette alerte".

L'exemple de Donald Trump

"Je vois au niveau mondial une tendance se dessiner, explique-t-il. L'élection de Donald Trump, ce n'était pas l'élection d'une personnalité simplement exubérante, extravagante, et provocatrice. Donald Trump est le leader de l'extrême droite à l'échelle du monde, estime l'ex-chef de l'État. Est-ce qu'on l'a suffisamment compris ? Protectionnisme, unilatéralisme, isolationnisme, quand on n'y ajoute pas la xénophobie et les murs"

"Nous sommes devant un mouvement de fond qu'on retrouve également en Europe et qui, en France, a des racines également profondes", a jugé François Hollande sur France Inter. Selon lui, nous sommes dans une situation politique extrêmement dégradée, avec "des partis de gouvernement extrêmement affaiblis, et des corps intermédiaires qui peinent à trouver leur place. Dans ces conditions-là, il y a un danger majeur que l'extrême droite puisse être regardée comme la seule alternative", s'inquiète-t-il.

François Hollande estime que "nous devons tout faire pour l'empêcher. Et ça suppose que le pouvoir actuel apporte un certain nombre de réponses à l'occasion du grand débat. Et ça suppose que les partis de gouvernement puissent être l'alternative, et pas l'extrême droite".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers François Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.