Espagne : comment Madrid est devenue le "Broadway latino" grâce à son offre de comédies musicales

écouter (3min)

En deux décennies, la capitale est devenue la 4e "puissance" pour la production de ce genre théâtral, derrière New-York, Londres et Hambourg. Les touristes d'Amérique latine, notamment, apprécient ces shows en langue espagnole.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La comédie musicale Le Roi Lion, grand succès à Madrid, interprétée ici au théâtre des Folies Bergères à Paris, en 2008. Photo d'illustration. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

Si la comédie musicale connaît une ascension imparable dans la capitale espagnole depuis une vingtaine d’années, cela n’a pas été simple au départ. Les professionnels du spectacle vivant n’étaient pas du tout intéressés par ce style de show alliant théâtre, danse, chant et parfois même claquettes. Progressivement, ils ont vu que le public se montrait très réceptif et ils ont investi de plus en plus d’argent dans ce genre.

"Le Roi Lion" à l'affiche depuis 11 ans

Aujourd’hui, on peut parler d’une véritable passion pour les comédies musicales à Madrid, qui se traduit par une offre multiple et variée, explique Jesús Cimarro, le président de l’Association de producteurs et théâtres de Madrid: "Le secteur des comédies musicales représente cette saison au moins 50% de la production de la ville de Madrid, dans les moyennes et grandes salles. D’ici le prochain mois de juillet, il y aura à l’affiche 14 spectacles musicaux, surtout des grands formats". Un nombre de productions jamais vu avec plein de nouveautés et les grands classiques, comme Le Roi Lion, à l’affiche depuis septembre 2011.

La plupart  des comédies musicales seront encore représentées sur la célèbre Gran Vía, l’une des artères principales du centre de la capitale, avec ses larges avenues, ses immeubles splendides et ses airs de Broadway. Avant la pandémie de Covid-19, ce genre théâtral représentait déjà 70% du chiffre d’affaires global de la région de Madrid, soit près de 120 millions d’euros, toutes disciplines artistiques confondues.

La langue espagnole, "un atout" 

Madrid peut-elle espérer devenir le Broadway européen ? La marche est encore haute même si les artistes madrilènes se défendent bien. La capitale espagnole est la 4e "puissance mondiale" en matière de comédies musicales, derrière New York, Londres et Hambourg.

Mais ce n’est pas tout : selon Marta Rivera, la conseillère à la culture et au tourisme de la région de Madrid, la capitale est désormais le référent mondial, incontestable, dans le domaine des comédies musicales en langue espagnole : "Il y a une véritable consolidation de ce qu’on appelle 'le Broadway latino'. C'est le seul endroit, la seule ville où l’on peut voir autant de comédies musicales faites en espagnol. Madrid joue avec un atout qui est celui de l’espagnol, une langue parlée par près de 600 millions de personnes." "

"Il y a beaucoup de touristes d’Amérique latine et les comédies musicales sont l’une des raisons de leur visite. Dans ce domaine, Madrid est imbattable".

Marta Rivera, conseillère régionale à la culture

à franceinfo

Madrid voit encore plus large. Le maire de la ville, Martínez Almeida, s’est rendu en septembre dernier à New York, où il s’est entretenu avec des représentants de Broadway pour s’inspirer d’eux. Par ailleurs, il y a déjà des entreprises du secteur qui envisagent de sous-titrer les comédies musicales en anglais, afin d’attirer les touristes anglophones.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.