Santé : tensions d'approvisionnement pour le paracétamol

Publié Mis à jour
Santé : tensions d'approvisionnement pour le paracétamol
France 3
Article rédigé par
A. Jacquet, A. Chopin, C. Laronce X. Roman, A. Dupont, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

Vendredi 21 octobre, les médicaments contenant du paracétamol deviennent rares. En effet, avec la forte demande mondiale, les livraisons sont moins nombreuses.   

Le paracétamol est le médicament le plus vendu de France. Mais vendredi 21 octobre, Doliprane, Dafalgan et Efferalgan sont rares, au point que leur vente est limitée à deux boîtes par client. "On a été livrés de manière très restreinte", indique Elsa Sebbane, pharmacienne à Paris. Une pénurie n'est pas encore à craindre et l'agence du médicament parle d'une tension dans les approvisionnements. Un surplus de demandes lié à l'hiver et au Covid-19 doit donc être anticipé.   

Des principes actifs venus de l'étranger  

"Les gens prennent beaucoup de paracétamol. Il y a une explosion de la demande mondiale et française et l'industrie n'arrive plus à fournir", explique Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques France. Les laboratoires sont rassurants. Toutefois, ils ne maîtrisent pas l'ensemble de la production, car les principes actifs viennent de l'étranger : Chine, États-Unis ou Inde. "La demande a augmenté, donc les prix aussi. Mais nous en sommes en capacité de fournir tous les pays", assure Shantanu Kumar Singh, directeur exécutif de Taj Pharma (Inde).   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.