Grippe saisonnière : "Il est important de se faire vacciner maintenant", alerte l’Assurance Maladie

La grippe saisonnière est un peu en avance cette année, prévient un médecin-conseil de l'Assurance maladie et le taux de vaccination est inférieur de 20% par rapport à l'an dernier. Il lance donc une piqûre de rappel : il est temps de se faire vacciner.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Une affiche pour la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Plusieurs régions de France sont au stade "pré-épidémique", fin novembre 2022. (SIXTINE LYS / FRANCE-BLEU HAUTE-NORMANDIE)

La grippe saisonnière se profile en France. Après la Bretagne, Santé publique France a classé mercredi la Normandie, le Centre-Val de Loire, les Hauts-de-France, et l'Île-de-France en phase "pré-épidémique". "Il est important de se faire vacciner maintenant", prévient Dominique Martin, médecin-conseil national de la Caisse nationale de l'Assurance Maladie, alors que la campagne de vaccination nationale peine à décoller.

>> Grippe saisonnière : "On s'attend à ce qu'elle soit assez virulente", préviennent les pharmaciens

Quatre millions de Français se sont fait vacciner contre la grippe depuis le début de la campagne de vaccination commencée mi-octobre, soit une baisse de 20% par rapport à l'année dernière. "L'épidémie est relativement précoce cette année", estime Dominique Martin. "Par conséquent, dans quelques jours, dans quelques semaines, on sera dans l'épidémie et il est important de se protéger maintenant", insiste-t-il.

franceinfo : Comment expliquez-vous cette forte baisse de la vaccination contre la grippe saisonnière ?

Dominique Martin : Il est possible que le Covid puisse "masquer" la grippe. Et pour autant, se vacciner contre la grippe est important.

"C'est d'autant plus important qu'on a cet hiver trois épidémies en même temps : l'épidémie de grippe qui démarre maintenant, l'épidémie de Covid qui perdure et cette épidémie de bronchiolite qui touche les jeunes enfants."

Dominique Martin, médecin-conseil national de la Cnam

à franceinfo

C'est donc une raison supplémentaire pour se faire vacciner. Et je confirme qu'on est bien en retard sur le rythme de la vaccination si on compare à l'année précédente et qu'il est important de rattraper ce retard le plus rapidement possible.

Pourquoi se faire vacciner maintenant ?

Il est important de se faire vacciner maintenant parce qu'on est en situation dite "pré-épidémique", comme nous le dit Santé Publique France, c'est-à-dire que l'épidémie démarre. Il y a quelques jours, c'était la Bretagne. Aujourd'hui, c'est tout le nord-ouest de la France, incluant l'Île-de-France. L'épidémie est relativement précoce cette année et par conséquent, dans quelques jours, dans quelques semaines, on sera dans l'épidémie et il est important de se protéger. Il est important que les personnes dites "à risques" se vaccinent maintenant rapidement, vraiment le plus rapidement possible parce que la grippe est une pathologie qui peut être très sérieuse chez les gens à risque, notamment les personnes âgées, mais aussi les personnes de moins de 65 ans qui ont des maladies chroniques comme des maladies cardiaques, des cancers, des maladies respiratoires par exemple. Enfin, il ne faut pas l'oublier, les femmes enceintes qui, dans notre pays sont très peu vaccinées et qui sont à risque de faire des formes graves. Là, le risque est multiplié par sept pour une femme enceinte d'être hospitalisée pour la grippe, donc c'est très important de se faire vacciner. La vaccination protège tout le monde.

Dans quel délai le vaccin est-il efficace ?

Il faut une quinzaine de jours pour que le vaccin fasse effet, c'est donc maintenant qu'il faut se faire vacciner. Et j'ajoute d'ailleurs que le vaccin protège environ pendant six mois.

Est-ce qu'on peut se faire vacciner en même temps contre la grippe et contre le Covid ?

On peut se faire vacciner en même temps, le même jour contre la grippe et contre le Covid. Cela ne pose aucune difficulté. Si on ne le fait pas le même jour, il n'y a aucun délai particulier. On peut le faire le lendemain si on préfère ou une semaine après. La seule petite contre-indication, mais elle est mineure, c'est qu'évidemment, on ne se vaccine pas contre la grippe si on a un cas de Covid aigu. On attend juste la fin de la phase aiguë pour se faire vacciner. Et inversement, si on a un épisode de grippe, on ne sa vaccine pas contre le Covid.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.