L'acteur américain James Franco accusé d'agression sexuelle

Plusieurs femmes ont dénoncé son comportement sur Twitter après sa victoire à la cérémonie des Golden Globes, où il portait un pin's de soutien à une campagne contre les abus sexuels.

L\'acteur James Franco à son arrivée à la cérémonie des Golden Globes, le 7 janvier 2018, à Los Angeles (Etats-Unis).
L'acteur James Franco à son arrivée à la cérémonie des Golden Globes, le 7 janvier 2018, à Los Angeles (Etats-Unis). (MARIO ANZUONI / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quand James Franco est monté sur la scène des Golden Globes, dimanche 7 janvier, pour accepter le titre de meilleur acteur dans une comédie, il portait un badge de soutien à la campagne "Time's up", lancée par plusieurs actrices pour financer la défense de victimes d'abus sexuels au travail. Une démarche qui a fait réagir sur Twitter, où plusieurs femmes l'ont, dans la foulée, accusé d'hypocrisie, l'une d'elles affirmant avoir été victime d'une agression sexuelle. Dans une interview, mardi, l'acteur a assuré que les faits décrits n'étaient "pas exacts".

Il a fait "des excuses tardives" à une accusatrice

"Te souviens-tu de la fois où tu as appuyé ma tête vers ton pénis à découvert ?", écrit l'actrice Violet Paley sur Twitter"et de cette autre fois où tu as proposé à mon amie de venir à ton hôtel alors qu'elle avait 17 ans ? Après que tu aies déjà été pris à faire la même chose à une autre fille de 17 ans ?" 

Elle affirme avoir reçu un coup de fil de James Franco "il y a quelques semaines", qu'elle décrit comme "des excuses tardives, contrariées et bien commodes". L'acteur s'y excusait pour son comportement avec elle mais aussi "quelques autres filles". "D'autres ont vécu la même chose avec lui, et pire encore", affirme-t-elle dans un autre message.

"Te souviens-tu", écrit une autre actrice, Sarah Tither-Kaplan, toujours sur Twitter, "comment, il y a quelques semaines, tu m'as expliqué que les scènes de nu intégral que tu m'as fait faire dans deux de tes films pour 100 dollars la journée ne relevaient pas de l'exploitation parce que j'avais signé un contrat ?" 

Elle l'accuse de se servir de jeunes actrices en les faisant poser nues dans ses films sans leur offrir de véritable rôle ou de dialogues. "Si un acteur célèbre, qui peut faire et défaire ma carrière d'un claquement de doigts, me propose un rôle, je n'ai pas de poids pour négocier", explique-t-elle dans un autre message.

"Si j'ai fait quelque chose de mal, je le réparerai"

Une troisième actrice, Ally Sheedy, a posté des messages qu'elle a depuis effacés, dans lesquels elle écrivait notamment : "James Franco vient de gagner. S'il vous plaît, ne me demandez jamais pourquoi j'ai quitté le monde du cinéma et de la télé." Mais elle n'a pas formulé d'accusations à l'encontre de l'acteur, qui a été son metteur en scène dans une pièce de théâtre en 2014.

En 2014, déjà, James Franco avait dû s'excuser après la révélation de messages dans lesquels il proposait à une jeune fille de 17 ans de le rejoindre dans une chambre d'hôtel.

Mardi, dans l'émission de l'animateur Stephen Colbert, James Franco a évoqué les accusations portées contre lui, rapporte le Hollywood Reporter. Il assure qu'elles ne sont "pas exactes", mais qu'il "soutient complètement les personnes qui sortent du silence". "Si j'ai fait quelque chose de mal, je le réparerai", a-t-il promis.