"Ocean Viking" : 26 migrants mineurs ont fui leur structure d'accueil

Publié Mis à jour
"Ocean Viking" : 44 migrants mineurs ont fui leur structure d'accueil
Article rédigé par
T. de Barbeyrac, J. Assouly, G. Pinol, T. Cluzeau, E. Ambrosini, J.-F. Fuster, France 3 Provence-Alpes, P.-M. de la Foata - France 3
France Télévisions
Jeudi 17 novembre dans l'après-midi, 26 des 44 migrants mineurs qui avaient été accueillis vendredi 11 novembre au port de Toulon ont fui leur structure d'accueil, sans doute pour rejoindre d'autres pays européens.

Les mineurs non accompagnés, qui ont disparu de leur hôtel jeudi 17 novembre dans l'après-midi, faisaient partie des 254 migrants arrivés vendredi 11 novembre à Toulon (Var). Après avoir passé trois heures avec les adultes et les familles dans un centre d'accueil, ils ont été confiés à l'aide sociale à l'enfance. Depuis, ils étaient hébergés au cœur de Toulon. Mais en moins d'une semaine, sur 44 mineurs non accompagnés, 26 ont fugué, sans même se cacher des agents du département qui s'occupaient d'eux.

Les mineurs bénéficient des lois sur la protection de l'enfance


À l'hôtel, ils étaient totalement libres de leurs mouvements, entourés d'éducateurs mais pas de policiers. Contrairement aux majeurs, qui sont retenus de gré ou de force le temps que leur dossier soit étudié, les mineurs eux bénéficient des lois sur la protection de l'enfance. Pour les élus qui s'étaient opposés à l'accueil de l"Ocean Viking", ces fugueurs augmentent le climat d'insécurité. En quittant leur hôtel, plusieurs mineurs ont annoncé qu'ils avaient l'intention de rejoindre des proches en Allemagne, en Norvège ou en Suède. S'ils sont arrêtés par la police française, ils seront de nouveau confiés à l'aide sociale à l'enfance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.