Cet article date de plus de trois ans.

Outre-mer : l'Etat débloque 800 000 euros supplémentaires pour lutter contre les violences conjugales

Cette enveloppe "s'ajoute aux fonds déjà engagés parce qu'il y a des besoins criants dans les territoires d'outre-mer", a expliqué Marlène Schiappa.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 25 octobre 2019 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

Des moyens pour le troisième département français le plus concerné par ce problème et pour les autres territoires ultramarins. Marlène Schiappa a annoncé mercredi 6 novembre, à La Réunion, que 800 000 euros supplémentaires leur seront attribués pour lutter contre les violences conjugales.

"Je ne suis pas venue les mains vides, je suis venue ici, à La Réunion, avec 800 000 euros en plus pour les territoires d'outre-mer", a déclaré la Secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes sur la chaîne Antenne Réunion. Arrivée le matin pour une visite de deux jours, Marlène Schiappa a précisé que cette somme allait être "répartie entre les différents territoires d'outre-mer", et que 135 000 euros seraient "engagés à La Réunion".

Cette enveloppe "s'ajoute aux fonds déjà engagés parce qu'il y a des besoins criants dans les territoires d'outre-mer", a-t-elle expliqué. La secrétaire d'État s'est à nouveau prononcée en faveur de la généralisation des bracelets électroniques pour les hommes auteur de violences envers les femmes : "Il y a un vote qui sera fait demain [jeudi] au Sénat" et "nous espérons qu'il y ait une mise en œuvre le plus rapidement possible".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.