F1 : Max Verstappen en pole position du Grand Prix du Japon devant Charles Leclerc et Carlos Sainz

Le pilote néerlandais a décroché la pole position au terme de la séance de qualification, samedi, mais il est sous le coup d'une enquête et pourrait être pénalisé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Max Verstappen sur la piste du circuit de Suzuka, lors des essais libres du Grand Prix du Japon, le 8 octobre 2022. (AFP)

Max Verstappen retrouve les sommets de la grille. Le pilote Red Bull a signé le meilleur temps sur le circuit de Suzuka pour décrocher la pole position du Grand Prix du Japon, samedi 8 octobre. Il s'élancera en tête du peloton, dimanche, où il peut déjà être sacré champion du monde. Il devance les deux Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, pour une poignée de millièmes.

Plus rapide tout au long des qualifications, déjà en tête à l'issue de la Q2, le Néerlandais a claqué le meilleur temps dès sa première tentative en Q3. Mais il a été convoqué chez les commissaires pour une conduite dangereuse sur la piste devant Lando Norris (McLaren), et pourrait être pénalisé.

Derrière lui, Leclerc et Sainz ont patiné dans leur dernier tour et n'ont pas réussi à s'améliorer pour le dépasser. Ils échouent respectivement à 10 et 57 millièmes du leader au championnat du monde. La deuxième Red Bull de Sergio Pérez complète la deuxième ligne, au 4e rang.

Alpine au rendez-vous

Les monoplaces Alpine ont confirmé leur bonne forme depuis le début du week-end. De retour en Q3 après deux éliminations rapides à Singapour et en Italie, Esteban Ocon a signé le 5e temps, devant les Mercedes, pour qui la qualification a été décevante. Fernando Alonso s'élancera juste dans ses échappements, depuis la 7e position sur la grille.

La qualification a été moins heureuse pour le futur pilote de l’écurie française, Pierre Gasly, éliminé dès la Q1 après une incompréhension sur la stratégie de sortie de son équipe. Il s’élancera depuis la 18e place. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.