Foot : des Saoudiennes autorisées dans les stades pour la première fois

Des femmes se sont rendues, vendredi soir, au stade de Jeddah pour assister à un match de football. Du jamais-vu dans ce royaume ultraconservateur.

Des supportrices saoudiennes font la queue à l\'entrée d\'un stade de Jeddah pour assister à un match de football, le 12 janvier 2018.
Des supportrices saoudiennes font la queue à l'entrée d'un stade de Jeddah pour assister à un match de football, le 12 janvier 2018. (STRINGER / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Echarpe autour du cou, billet en main, des femmes avaient rendez-vous au stade à Jeddah (Arabie saoudite), vendredi 12 janvier. Et c'est un événement dans ce royaume ultraconservateur. Jusque-là, elles n'étaient pas admises en tribunes. La rencontre oppose Al-Ahli à Al-Batin, deux équipes locales. Les supportrices sont venues seules, ou accompagnées de leur famille. 

Je regardais tout le temps les matchs à la télévision, alors que mes frères s'y rendaient. J'étais triste et je me demandais pourquoi je ne pouvais pas y aller. Mais aujourd'hui cela a changé, c'est un jour de plaisir et de joie.une supportrice saoudienneà l'AFP

Cette soirée est une illustration des récentes réformes sociétales lancées par les autorités. Parmi elles, figure un allègement des restrictions imposées aux femmes. Ces dernières seront par exemple autorisées à conduire à compter du mois de juin.

Mais dans ce pays régi par une forme rigoriste de l'islam sunnite et où la mixité est interdite en public, les femmes continuent de devoir porter le voile intégral en public et avoir l'assentiment d'un tuteur masculin (père, mari ou frère) pour voyager ou faire des études. Ces mesures d'ouverture de la société s'inscrivent dans le cadre des réformes mises en œuvre par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane.