Premier League : accusé de tentative de viol, Mason Greenwood maintenu en détention provisoire

Le joueur de Manchester United avait été arrêté une première fois en janvier 2022, avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire, qu'il n'a pas respecté.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mason Greenwood, attaquant de Manchester United, le 10 janvier 2022.  (PAUL ELLIS / AFP)

L'attaquant de Manchester United, Mason Greenwood, accusé de "tentative de viol" et de "coups et blessures volontaires", a été maintenu en détention provisoire par un juge lundi. Le joueur de 21 ans, qui est aussi accusé de "comportement de contrôle et de coercition" sur la même victime, a comparu pour la première fois après avoir été arrêté samedi pour violation de son contrôle judiciaire.

Greenwood avait été arrêté une première fois fin janvier après la publication sur les réseaux sociaux de photos et de vidéos montrant une jeune femme le visage en sang, avec des contusions sur le corps avec la mention "à tous ceux qui veulent savoir ce que Mason Greenwood me fait réellement". Il avait été remis en liberté début février, sous contrôle judiciaire.

Vêtu d'un sweat à capuche gris et d'un pantalon de jogging, le joueur a pris la parole uniquement pour décliner son nom, sa date de naissance et son adresse.

En détention pour cinq semaines supplémentaires minimum

La tentative de viol aurait été commise en octobre 2021 et les coups et blessures deux mois plus tard. L'accusation de "comportement de contrôle et de coercition" vise des agissement entre novembre 2018 et octobre de cette année, période au cours de laquelle le joueur aurait publié des messages menaçants et insultants envers la plaignante. Il aurait également espionné et piraté les comptes sur les réseaux sociaux de cette dernière.

Espoir du football anglais (1 sélection), Greenwood avait rapidement été suspendu d'entraînement et de match par son club après son arrestation. Dans les jours qui avaient suivi, les sponsors avaient aussi rapidement pris leurs distances avec le joueur, Nike mettant fin le 7 février au contrat les liant. Le géant du jeu vidéo, EA Sports, l'avait retiré des équipes du jeu FIFA 22.

La prochaine comparution du joueur devant un magistrat a été fixée au 21 novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.