Top 14 : Christophe Urios quitte le banc de l'Union Bordeaux-Bègles

Le technicien de 56 ans, qui a mené son équipe en demi-finale du Top 14 en 2021 et 2022 ainsi qu'en demi-finale de la Champions cup (2021) et en finale de la Challenge cup (2020), et le club ont trouvé "un commun accord" pour se séparer.

Article rédigé par
Etienne Leray - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Urios avant le coup d'envoi du match de Top 14 entre le LOU Rugby et l'UBB, le 9 octobre 2022 à Lyon. (MAXPPP)

Stupeur à l'Union Bordeaux-Bègles. Après cinq défaites et un nul pour quatre victoires, l'UBB, actuellement 11e de Top 14 après dix journées, a annoncé dans un communiqué, mercredi 16 novembre, "la rupture d'un commun accord du contrat de son manager général, Christophe Urios". "Frédéric Charrier et Julien Laïrle poursuivent leur mission au sein du staff sportif", ajoute le club.

À la tête de la formation bordelo-béglaise depuis juin 2019, le technicien de 56 ans, connu pour son franc-parler, avait prolongé son contrat l'an dernier jusqu'en juin 2025, et paye donc ce mauvais début de saison, avec une dernière défaite en date à Pau (33-7), il y a deux semaines. Cette décision intervient également à onze jours d'un match déjà crucial contre l'Usap (13e du Top 14 à six points de l'UBB), et à moins d'un mois du début de la coupe d'Europe.

Christophe Urios a fait passer un cap à l'UBB

Auréolé d'un titre de champion de France avec Castres en 2018, Christophe Urios a débarqué en Gironde pour faire passer un cap à l'UBB, qui stagnait dans le ventre mou du Top 14 depuis sa montée dans l'élite en 2011. Premiers du championnat en 2019-2020 avant l'annulation de la saison à cause du Covid-19, le manager général et ses hommes ont atteint par deux fois les demi-finales du Top 14 (2021 et 2022), et à une reprise le dernier carré de la Champions cup (2021). 

La perspective d'un premier trophée d'envergure pour l'UBB s'est cependant éloignée en fin de saison dernière, avec des tensions entre Christophe Urios et certains cadres comme Cameron Woki, parti depuis au Racing 92 à un an de la fin de son contrat. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.