Vrai ou fake : quel est réellement le nombre de soignants suspendus ?

Publié
Vrai ou fake : quel est réellement le nombre de soignants suspendus ?
Article rédigé par
L. Augry, G. Lombard - franceinfo
France Télévisions
Alors que les soignants non-vaccinés sont toujours interdits de pratique, le ministère de la Santé et la fédération hospitalière de France indiquent un nombre différent de personnel toujours mis à l'écart.

C'est un argument qui revient souvent ces derniers jours sur Twitter, derrière le hashtag #JusticePourLesSuspendus. Ne pas réintégrer les soignants non-vaccinés mettrait en péril l'hôpital public. Pourtant, le gouvernement n'est pas vraiment de cet avis là et assure que réintégrer ces soignants ne changerait absolument rien. Mais alors, que représentent vraiment les soignants suspendus en France aujourd'hui ? Depuis le début de l'obligation vaccinale, un chiffre revient régulièrement, celui de 15 000 soignants suspendus. Ce chiffre date de fin 2021 et n’était qu’une estimation donnée par le ministère de la Santé à l'époque. Aujourd'hui, il est difficile de trouver des données précises. 

Pas de véritable influence

De son côté, la fédération hospitalière de France avance le chiffre global de 4000 professionnels suspendus à l'hôpital, soignants et non-soignants, sur un total de 1,2 millions d’agents. Ce qui représente 0,3 % du personnel hospitalier en France. Nous avons vérifié la crédibilité de ce chiffre en contactant directement plusieurs établissements de santé dans le pays. A Bordeaux, par exemple, 28 personnes sont suspendues, dont 15 soignants sur 15 000 salariés, soit moins de 0,2 % du personnel. A l'échelle nationale, les chiffres constatés ne semblent pas suffisants pour avoir une réelle influence sur le fonctionnement des hôpitaux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.